Vous êtes ici : Accueil > Mes Actus > Toutes les actus agricoles bretonnes > Désherbage des céréales

Désherbage des céréales

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Désherbage de sortie hiver : efficace si appliqué en bonnes conditions et en l'absence de résistances...

Les conditions météo ont retardé les semis et limité les possibilités de désherbage d'automne. Les produits utilisés à l'automne peuvent être appliqués jusqu'au stade 3 feuilles de la céréale. Cette année, cela conduit dans de nombreux cas à opter pour une stratégie de sortie hiver avec des produits à pénétration foliaire. Les adventices doivent donc être levées au moment de l'application.

  • Un des avantages de cette stratégie est que l'on peut adapter le choix des produits à la flore présente et leur dose au stade des adventices. La modulation de doses est donc possible, les IFT et le coût peuvent être plus faibles.
  • Autre avantage : dans tous les cas, le grammage de substances actives appliqué par hectare est plus faible que celui des désherbants racinaires utilisés pour le désherbage d'automne,
  • L'inconvénient est que le désherbage de sortie d'hiver a recours à des sulfonylurées, famille de désherbants face à laquelle certaines adventices développent une résistance.

Voir les stratégies préconisées dans la fiche désherbage en post-levée / sortie hiver des céréales.

Attention aux conditions d'application : pour optimiser l’efficacité des sulfonylurées (Archipel Duo, Allié Duo SX, Biscoto…) et éviter la phytotoxicité : traiter sur sol humide sans excès d’eau, avec une hygrométrie > 60-70%, ajouter des adjuvants, éviter les températures inférieures à +5°C dans les jours qui encadrent le traitement, et les fortes amplitudes thermiques de l’ordre de 15°C entre le jour et la nuit. Si les conditions ne sont pas favorables, reportez l'intervention à plus tard.

En cas de présence de résistance RG ou vulpin et au-delà de 3 feuilles de la céréale, les solutions encore possibles avec des produits racinaires, sont les spécialités à base de chlortoluron comme Constel (utilisable jusqu'à fin tallage à condition d'avoir une variété de blé tolérante, ne pas appliquer sur parcelle drainée) ou de pendiméthaline Codix (pendiméthaline + diflufenicanil) utilisable jusqu'au stade début tallage. Trooper (flufénacet + pendimethaline) peut également être utilisé jusqu'à mi-tallage. Attention au risque de phytotoxicité avec ces produits en cas de fortes pluies. A noter aussi que l'efficacité est également moindre sur des adventices déjà développées. Consultez les stratégies d'automne.

A savoir !

Les céréales peuvent aussi être désherbées mécaniquement sous réserve que les bonnes conditions soient réunies... Consultez la fiche désherbage mécanique des céréales. pour connaître les situations les plus favorables et les techniques de désherbage mécanique.

 

 


En ce moment

A lire aussi :

Trois cas d’influenza aviaire hautement pathogènes ont été détectés sur des goélands à Hillion (22). La prudence est de mise.

Faute de débouchés suffisants, l’offre en céréales est excédentaire. La récolte 2024 attendue en baisse pourrait permettre d’assainir le marché.

Les travaux conduits par la station expérimentale d’Auray ont démontré le grand impact que la date de récolte a sur la conservation du potimarron.