Vous êtes ici : Accueil > Mes Actus > Toutes les actus agricoles bretonnes > Ravageurs sur colza très peu présents

Ravageurs sur colza très peu présents

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Très faible pression du charançon de la tige, pas d'intervention à prévoir. Surveiller les parcelles au retour du beau temps.

Les cuvettes jaunes, attractive pour les ravageurs, sont positionnées au-dessus des feuilles pour capter les vols dans les parcelles de colza.

Le charançon de la tige du colza est peu détecté pour le moment, à ne pas confondre avec le charançon de la tige du choux inoffensif. Il est favorisé par une remontée des températures au-delà de 9°C, associé à un temps calme et sec.

Plus fréquemment observés à l'est de la Bretagne ces dernières années, il y a un risque potentiel à partir de l’allongement de la tige (C2) jusqu'à fin montaison, quand les femelles sont aptes à pondre – soit environ 8 à 10 jours qui suivent les premières arrivées significatives d'insectes sur la parcelle.

Dans le BSV de cette semaine, les captures sont anecdotiques. Aucune intervention pour le moment.


En ce moment

A lire aussi :

Un nouveau cas de Fièvre Porcine Africaine (FPA) a été confirmé ce samedi 15 juin 2024 en Allemagne, sur un sanglier, situé dans le Bas-Rhin. Ce cas...

Trois cas d’influenza aviaire hautement pathogènes ont été détectés sur des goélands à Hillion (22). La prudence est de mise.

Faute de débouchés suffisants, l’offre en céréales est excédentaire. La récolte 2024 attendue en baisse pourrait permettre d’assainir le marché.

Prochains RDV